des contes de Lola

des contes de Lola

Dogo Canario

L'Attelage

 

L'Attelage

(Vega attelé)


Il existe une multitude d'activités cynophiles que l'on peut pratiquer avec son chien : mordant, agility, pistage, obéissance... Mais il en est une, méconnue, ludique, particulièrement adaptée aux chiens lourds et qui vaut le détour : L'ATTELAGE.

L'Attelage

Pendant quelques années, mon mari et moi-même avons parcouru les rings des concours de beauté avec nos dogos canario, n'étant pas attirés par les sports canins que nous connaissions alors. En fait, ils ne nous paraissaient souvent pas adaptés à nos chiens trapus, rustiques et têtus : leur morphologie était dès le départ pénalisante voire contraire à leur pratique. Un jour, en nous baladant sur internet, nous avons trouvé la photo d'un chien attelé : nous croyions alors qu'il s'agissait d'un folklore régional et en aucun cas d'une activité soumise à un règlement, reconnue par la S.C.C. au travers de la C.N.E.A.C. et pour laquelle il existait des concours !
 

L'Attelage

L'attelage canin existe en fait depuis des milliers d'années : le chien a toujours servi à aider l'homme à transporter des charges trop lourdes pour lui. A la préhistoire déjà, il servait à ramener les animaux chassés sur des traîneaux jusqu'aux habitations. Ce sont ensuite les romains qui propagèrent les chars, les roues et amenèrent au monde le chien sous un regard nouveau : un animal de trait ! Le chien n'avait pas besoin d'étable ni d'une couche particulière, il se nourrissait des déchets de la famille qu'il protégeait et était accessible aux plus pauvres.

L'Attelage

Au moyen âge, son usage était très répandu pour assister les artisans à leurs lourdes tâches et ceci continua jusqu'au 19ème siècle pour décliner ensuite avec l'avènement de nouveaux moyens de transport et l'établissement de lois protégeant les chiens parfois trop limitatives (qui interdirent même l'attelage pendant plus d'un siècle !). Pourtant, les boulangers, les fermiers, les poissonniers et même la poste et l'armée utilisèrent ce "cheval du pauvre" au quotidien.
 

L'Attelage

De nos jours, l'attelage s'est modernisé et s'est transformé en activité sportive et folklorique grâce à quelques passionnés. L'attelage étant très léger, ce n'est plus la puissance du chien qui est nécessaire mais le plaisir qu'il voue à cette activité, ce qui ne l'empêche pas de développer sa musculature en étant régulièrement entraîné.
 

L'Attelage

A la suite de quelques rencontres en exposition canine et au sein du CAMILA, nous avons compris qu'il s'agissait d'une activité taillée sur mesure pour les chiens de fortes corpulences.


 


Depuis toujours, le chiens est utile : ceci est indispensable à son bien-être. C'est d'ailleurs afin de sélectionner les sujets les plus doués à certaines tâches qu'ont été créées les races. Mais de nos jours, la plupart des chiens n'ont plus aucune fonction, sinon celle de nous tenir compagnie. Que l'on soit d'accord ou non, cela leur manque cruellement au quotidien. 

L'Attelage

Nous avons alors eu envie d'essayer d'atteler un de nos jeunes dogo canario au tempérament particulièrement calme. C'est au club canin de St Brandan (22) que nous avons pu initier Vega, 2 ans, que nous n'avions éduqué qu'au "non" et au rappel. Dès la première séance, il s'habitua à la fourche et pu tirer l'attelage : nous découvrions alors notre chien sous un nouveau jour... Après les séances, nous sentons que notre chien est plus épanoui. En effet, l'attelage lui procure un cadre structurant physiquement et psychologiquement : ainsi contenu, il est plus à l'écoute de son maître et la connivence se développe entre eux. C'est en fait un exercice de maniabilité complice et c'est de cette complicité que dépend la réussite de l'équipe. De plus, contrairement aux autres disciplines, il doit faire appel à ses capacités d'initiatives, à son indépendance, en plus de développer sa confiance en lui, l'écoute, l'obéissance et la concentration. Dès cette première séance, nous avons eu envie de suivre quelques cours d'obéissance afin qu'il passe sa licence et, surtout, de continuer à pratiquer et connaître cette discipline hors du commun.
 

L'Attelage

J'ajouterai pour ma part que cette activité reste très intéressante pour "casser" les préjugés sur les molosses, trop souvent décriés par les médias. Aujourd'hui, les gens ont peur des gros chiens mais, à les voir ainsi attelés, un sentiment de sympathie apparaît et la curiosité les pousse à approcher. Ce n'est indubitablement pas le cas avec certains sports, comme le mordant par exemple.
 

L'Attelage

L'attelage vous intéresse ? Votre chien toise au minimum 50 cm au garrot ? Il est en parfaite santé et indemne de dysplasie ? Contactez-nous !
 

L'Attelage